Chères associées, chers associés,

La situation sanitaire en France impacte de manière imprévue, et avec une force sans précédent, l’activité économique, et par voie de conséquence l’activité financière.

Vous vous posez certainement la question des conséquences que cette situation peut avoir sur votre SCPI Vendôme Régions.

Le premier impact concerne bien évidemment le paiement des acomptes sur dividendes :

Ces acomptes proviennent, comme vous le savez, des loyers versés par les locataires. Sur ce point, votre SCPI présente un profil de revenus locatifs très diversifié entre les différents secteurs de l’économie.  Le tableau ci-dessous illustre ce point :

Cinq grands secteurs représentent environ 50 % du revenu locatif :

  • Les services aux entreprises,
  • L’informatique et les télécommunications,
  • Le commerce, le négoce et la distribution,
  • La banque et l’assurance,
  • L’administration et la fonction publique.

A l’exception du secteur du commerce, du négoce et de la distribution, ces secteurs comptent parmi les plus stables.  Certains autres secteurs comme l’agroalimentaire, le commerce alimentaire, le sont aussi.

Il reste toutefois difficile de chiffrer les conséquences de la situation actuelle sur les prochaines semaines et mois, tant celle-ci évolue de jours en jours.

Concernant les annonces faites par le Président de la République hier soir au sujet des loyers, nous reviendrons vers vous dès que les mesures d’application seront publiées.

Le second impact concerne la valeur de votre portefeuille :

Elle dépend, bien sûr, des revenus locatifs et de leur pérennité, point sur lequel il est difficile d’émettre des prévisions. Elle dépend aussi du marché de l’immobilier qui pourrait voir son rôle de valeur refuge s’amplifier.

En toute hypothèse, le niveau de dette bancaire réduit à 11% de la valeur des effectifs n’est pas de nature à mettre votre SCPI Vendôme Régions en difficulté.

Concernant votre société de gestion :

Depuis une quinzaine de jours, Norma Capital avait anticipé les mesures édictées par le gouvernement, notamment en complétant le parc d’ordinateurs portables, qui permet à 85% des salariés d’avoir accès de leur domicile à leurs courriers électroniques et à l’ensemble des éléments nécessaires à la réalisation de leurs missions.  Une attention particulière a été apportée à la gestion de l’existant. Les fonctions essentielles sont assurées, de la direction commerciale à la direction immobilière.

Nous restons donc à votre disposition pour répondre à vos questions et vous assurons que tout est mis en œuvre pour réduire au maximum l’impact que la crise actuelle fait peser sur votre société de gestion.

Frédéric HAVEN
Président de Norma Capital